29/09/2004

J'ai traversé par pluie et venttoutes ces routes menant au

J'ai traversé par pluie et vent
toutes ces routes menant au néant.

Ces chemins tellement noirs
avec pour seul ami, mon désespoir.

Avec toujours dans mon coeur, ce même espoir
et continuer encore et y croire

Imaginer ton pas, entendre ta voix
et continuer à marcher comme si tu étais là.

Après de longues années,
je ne t'ai toujours pas trouvé.

Là-bas au loin un autoroute illuminée
tu y seras peut-être passé.

j'y cours pour te rattraper,
te faire savoir combien je peux t'aimer.

Combien de sentiers j'ai traversé,
combien de rêves brisés.

Attends-moi, mon coeur
et traversons ensemble l'autoroute du bonheur.

 

(Auteur ??? Connais pas non plus !!! )



18:54 Écrit par Malak | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

le neant Tres joli texte, plein de sensibilité !

Écrit par : guitou | 30/09/2004

Les commentaires sont fermés.